(Audio) Hadith Du Jour Le 16 Novembre 2013 Ne vais-je pas vous informer du meilleur des gens ?, Avec Oustaz Makhtar Sarr.

0
66

Ne vais-je pas vous informer du meilleur des gens ?
Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
D’après Abdallah Ibn ‘Abbbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Ne vais-je pas vous informer du meilleur des gens ? Un homme qui a attrapé les rennes de son cheval dans le sentier d’Allah (1).
Ne vais-je vous informer de celui qui le suit ? Un homme qui s’est isolé avec son troupeau sur lequel il donne le droit d’Allah. (2)
Ne vais-je pas vous informer du plus mauvais des gens ? Un homme à qui on a demandé par Allah et n’a pas donné (3) ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1652 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

(1) c’est à dire un homme qui fait le djihad dans le sentier d’Allah

– Le djihad signifie le fait de faire des efforts à la fois par la parole, la main, les biens et la plume afin de combattre le nafs (la partie de la personne qui la pousse vers le mal), les pécheurs, les innovateurs, les hypocrites et les mécréants dans le but que la parole d’Allah soit la plus haute.

Ceci est le sens général du mot djihad. Dans le hadith ce qui est voulu est le combat contre les mécréants.

Je précise et j’insiste sur le fait que le djihad, comme les autres adorations, ont des conditions à respecter et des règles qui lui sont précises afin qu’il soit agrée et pas détesté par Allah.

Je précise également que le fait de tuer des mécréants dans des attentats comme cela se passe à notre époque ne fait ni partie de l’Islam ni partie du djihad

(2) C’est à dire un homme qui, en période de trouble s’écarte, des gens et reste seul avec son troupeau sur lequel il s’acquitte de la zakat obligatoire ou à partir duquel il donne des aumônes surérogatoires.

(3) C’est à dire une personne à qui on a demandé par Allah une chose qui mérite d’être demandée par Allah et est capable de la donner.

Ces commentaires (à l’exception de la partie en italique) sont tirés de Charh Sounan Tirmidhi de Cheikh Abdel Mouhsin Al Abad cours n°188.

عن عبد الله بن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ألا أخبركم بخير الناس ؟ رجل ممسك بعنان فرسه في سبيل الله . ألا أخبركم بالذي يتلوه ؟ رجل معتزل في غنيمة له يؤدي حق الله فيها . ألا أخبركم بشر الناس؟ رجل يُسأل بالله ولا يُعطي بِهِ

(رواه الترمذي في سننه رقم ١٦٥٢ و حسنه و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)