Le «Tadjiabone» (une fête musulmane qui est l'équivalent de Halloween, fêtée le 10ème jour du nouvel an musulman) n'appartiendrait pas à la culture sénégalaise, informe Fallou Cissé, conteur. «Ca vient des talibés (les élèves des écoles coraniques). C’est comme le ‘’Bakkou’’ (danse des lutteurs) et le ‘’Tassou’’(chanson des griots)....
Emission Axirou Zaman] Les danses au Senegal : Que veulent dire "na deumée, na Serigné..."? (par Oustaz Makhtar Sarr)